Sous le regard d’Orion

Publié le par mada.mitsabo

illu58Madagascar en possède des trésors. Qu’ils soient cachés dans ses richesses naturelles et minières, ou encore dans le sourire de ses habitants. Un trésor néanmoins bien moins connu, et que j’ai la chance de pouvoir admirer presque tous les soirs, c’est l’éclatante pureté de son ciel étoilé. Un spectacle rare, qu’il devient impossible de concurrencer sous nos latitudes européennes. Ici, il n’y a tout simplement aucune pollution nocturne, pas la moindre lumière parasite qui viendrait perturber le paisible scintillement de tous ces astres étincelants. Le vent chaud qui souffle sur les herbes hautes me rappelle ces inlassables soirées de mon adolescence, ces longues nuits d’été passées à scruter le ciel avec de bons amis découvrant constellations et galaxies lointaines, philosophant sur le pourquoi du comment d’une telle immensité.

Voilà de quoi se faire plaisir ! Des ciels comme ça, il faut les déguster. Pourtant, pourtant pourtant… Je suis passablement frustré. Je ne reconnais tout simplement rien vu d’ici ! Nous sommes dans l’hémisphère sud, à une centaine de kilomètres à peine du tropique du Capricorne. Vues d’ici, les constellations se redécouvrent complètement car on ne peut les voir que sous ces latitudes. Pas de Grande Ourse pour se repérer, pas de Cassiopée et son W céleste, pas d’étoile polaire pour s’orienter… Ce soir, elles sont bien loin de moi. Seule Orion, bien identifiable par sa ceinture et son épée et qui n’est visible chez nous, que certaines nuits d’hiver, ne m’est pas inconnue. Et encore, elle est à l'envers ! Je redécouvre donc les joies d’une passion oubliée : contempler ces milliers d’étoiles, et redessiner le ciel au travers d’histoires et légendes ancestrales. Mais sans planisphère, je suis comme qui dirait perdu, dans ce ciel inconnu.

Publié dans Les news du projet

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

papa 12/01/2011 19:21


Salut fiston et quand je pense que petit tu ne voulais jamais ranger ta chambre